Il était une fois moi, juste un peu trop comme les autres.

Mercredi 28 février 2007 à 21:48

Encore maintenant j'y repense.


Il m'a beaucoup touché, j'en ai encore des frissons, la larme à l'oeil.
Très bien fait, bien joué ; surprenant.
Trop d'émotions m'ont traversées, je ne saurais vous les retranscrire, vous les transmettre. Pourtant j'aimerais tellement.

L'un des plus beau, non LE plus beau film que j'ai jamais vu. Un très beau film.
Quand je pense que l'on m'a forcé à le voir !

Je ne la connaissais pas très bien mais il n'y à rien à dire, c'était une grande dame je vous le dis.
Oui, une grande dame.


C'était une vraie femme.

Mardi 27 février 2007 à 19:58

Tout se passait calmement pourtant.


Et puis je ne sais pas ce qui s'est passé, ça m'est tombé dessus, comme ça, d'un coup, sans prévenir.

je ne lui avais pourtant rien fait.
Du coup il m'a énervé et je me suis défoulée sur lui.
N'empêche ça fait du bien ; mais je n'en suis pas fière pour autant.

Tout ça juste pour dire :
HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA



Ceci est un cri du coeur.
Forcément à l'écrit ce que je ressens passe moins bien qu'à l'oral mais bon que voulez vous que je vous dise, ce n'est pas de ma faute.


A un de ces jours,... peut-être.

Lundi 26 février 2007 à 17:30


Même les anges ont douté un jour ...


Moi, je ne suis pas un ange,
ce qui expliquerait pourquoi je doute souvent.

Dimanche 25 février 2007 à 18:36



Quand je suis entrée, le beau temps n'était pas au rendez-vous. Mais personne n'aurait pu dire qu'il allait pleuvoir.
La salle se vide peu à peu et assise dans mon siège, j'attends patiemment.

Je repense encore au film, à certaines scènes, certaines répliques.
D'après cette fiction, la vie ne serait peut-être qu'un roman. Pourquoi pas après tout ? La vie, un simple livre. Une histoire déjà toute tracée ou presque. Une sorte de destin inévitable. Une histoire dont seul l'Auteur serait apte à modifier. Peut-être qu'il existerait un auteur pour tous ou peut-être plus, chacun le sien ... C'est une belle philosophie je trouve ... Même si quelque part ça reviendrait à croire en un dieu.

La salle se vide encore et dans mon siège rouge j'attends toujours, de savoir si la vie n'est qu'un simple roman...


 

Vendredi 23 février 2007 à 19:46

Seule dans sa chambre ...


Son poste allumé,
toujours le même CD qui défile.
Sa porte est fermée,
Sa fenêtre entrouverte.



Dans un vieux fauteuil, bouffé de partout, elle essaie de trouver LA bonne position. Impossible elle n'y arrive pas ; elle change sans arrêt.

Sa journée ? Une journée. Une journée banale de vacance.  Levée,... très tard. Son déjeuner,... très décalé. L'après-midi,... très simple. Son petit tour à l'ordinateur s'est avéré être un grand tour ; pas grave. Elle monte dans Sa chambre.

Ses yeux picotent, elle baille. Soupir, changement de position. Encore. Un coup d'oeil vers la fenêtre, il fait de plus en plus sombre. Entrée du chat. Ronronnement. Silence... Tien le CD est terminé. Flemme d'en mettre un autre, d'éteindre le poste. Elle ne bouge pas, elle ne bouge plus. Au loin le bruit d'une voiture, elle se rapproche puis s'éloigne.

Elle s'ennuie. Pas un de ces ennuie mortel où il nous faut trouver une occupation absolument, non elle s'ennuie tout bêtement. Un ennuie reposant.

Envie de lire un simple livre ; pas compliqué. Malheureusement elle a épuisé son stock de BD, mangas et autres. Un bon bouquin alors ? Non flemme. Si elle s'évade trop elle ne voudra plus revenir. Pour une fois que son monde n'est pas si mal.

Des fourmis dans les jambes, une envie pressante. Il faut qu'elle se lève, elle n'a plus le choix.


Mince, elle était si bien.

<< Allons de l'avant | 1 | 2 | 3 | Retour en arrière >>

Créer un podcast